• Facebook Social Icône
  • Instagram

Sept nominations pour le Prix Django Reinhardt “musicien français de l’année” par l’Académie du jazz de 2008 à 2018.

Prix du Disque Jazz de l'Année 2018 par l'Académie du Jazz pour "Left Arm Blues" (Jazz&People) enregistré avec Pierrick Pedron (sax alto) David Sauzay (sax tenor & flute) Thomas Savy (sax baryton & clarinette basse) Jerry Edwards (trombone) Hugo Lippi (guitare) Fabien Marcoz (cb) et Mourad Benhammou (batterie) 

"Un des musiciens les plus attachants de la scène française. Technique brillante, jamais gratuite ni ostentatoire ; constante musicalité, discours parfaitement maîtrisé."
JAZZ MAGAZINE.

 

"Brillant, inventif, classe, débordant, dès les premières notes de Four & Four, autre composition du trompettiste, d'un allant formidable, d'une envie généreuse de musique."
LE MONDE.

 

"Chez le trompettiste à la technique impeccable, tout sonne juste. Une personnalité musicale exigeante et d'une élégance rare.” TELERAMA

Considéré comme l'un des plus fins trompettistes de la scène hexagonale, doté d'une sonorité qui combine l'assurance et le lyrisme, Fabien Mary fait l'unanimité pour l'excellence de son jeu et s'impose comme l’un des trompettistes les plus en vue de sa génération. Pour preuves les récompenses qu’il a reçues (Django D’or Jeune Talent 2003, Révélation jazz à Juan 2004, sept nominations pour le Prix Django Reinhardt entre 2008 et 2018...) et la très longue liste de musiciens qu’il a accompagnés: Wynton Marsalis, Diana Krall, Benny Golson, Harold Mabern, Johnny Griffin, Steve Turre, Michel Legrand ou Archie Shepp...

Instrumentiste accompli et sûr, soliste aux longues lignes fluides et aériennes, d'une élégance incontestable et d'un lyrisme parfaitement maitrisé, Fabien Mary développe également des talents d'arrangeur à la plume précise et captivante.

Fabien débute la musique à l'âge de 8 ans et suit des études classiques au conservatoire d'Evreux (classe de Jacques Lecointre) et au CNR de Rouen jusqu'à ses 20 ans. Il se tourne vers le jazz en intégrant la classe de Rémi Biet et en participant à un stage dirigé par André Villéger et François Chassagnite.

 

A 20 ans, il s’installe à Paris où de nombreux musiciens font rapidement appel à lui: François Théberge pour le Big band du CNSM, Michel Pastre pour son big band, Gérard Badini pour Super Swing Machine, Xavier Richardeau pour le Duc des Lombards Jazz Affair avec Alain Jean-marie, une formation en résidence deux ans dans le club parisien…

 

En 2000, il entre dans le Paris Jazz Big Band sous la direction de Nicolas Folmer et Pierre Bertrand. Le big band a reçu en 2005 un Django d'Or ainsi qu'une Victoire de la Musique. Cette même année, le Vintage Orchestra est créé par Fabien Mary, Sophie Alour, Erick Poirier et Dominique Mandin.

 

 En 2001, Fabien Mary créé son propre quartet, s’entourant des musiciens qu’il fréquente depuis déjà plusieurs années: Hugo Lippi (guitare), Fabien Marcoz (contrebasse) et Mourad Benhammou (batterie). En 2002 sort « Twilight » (Elabeth), un premier disque qui sera récompensé par un Django d'Or Jeune Talent. En 2004, Fabien Mary reçoit le prix “Jazz à Juan Révélation” et ouvre le festival en 2005 sur la Grande Scène de la Pinède Gould avec son quartet.  L’année suivante, il enregistre « CHESS », son deuxième disque en quartet. 

 

En 2007, Fabien lance « Four and Four », une nouvelle formation en octet dans laquelle quatre cuivres viennent rejoindre son quartet: Pierrick Pedron (sax alto), David Sauzay (sax tenor et flute), Thomas Savy (sax baryton et clarinette basse) et Jerry Edwards (trombone). Pour ce projet, il signe la plupart des compositions et l'intégralité des arrangements. Le groupe jouera aux festivals Jazz en Tourraine, TanJazz (Tanger, Maroc), Jazz à Beaune, à l’Olympia pour la soirée TSF, Jazzin’Cheverny, Marly Jazz, sur la Scène Nationale de Bayonne...

 

En 2008, Fabien décide de partager son temps entre Paris et New York. On a pu l’entendre sur les scènes des fameux Smoke Jazzclub et Smalls Jazzclub, aux côtés de musiciens tels que David Hazeltine, Steve Ash, John Webber, Randy Napoleon, Frank Basile, Mike Karn, Joe Cohn...

 

Fin 2009, Fabien enregistre le nouvel album “Q+1” sur lequel son quartet invite le saxophoniste baryton new-yorkais Frank Basile (Vanguard Jazz Orchestra, Dizzy Gillespie All-Star Big Band, Jimmy Heath Big Band, the Joe Lovano Nonet, the Dave Holland Big Band, et Michael Bublé...).

 

En 2013 paraît l'album “Conception” (label Elabeth) enregistré à New York et pour lequel Fabien s'entoure d’une rythmique de haut vol: Steve Ash (piano), David Wong (contrebasse) et Pete Van Nostrand (batterie).

 

Pour "Three Horns Two Rhythm" (sortie 12 mai 2015 sur Elabeth Records), Fabien Mary a composé intégralement le répertoire pour les brillants cinq musiciens  new-yorkais qui l’entourent. Ses arrangements mettent en lumière les alliances des timbres entre les cuivres : trompette, saxophone ténor, trombone, flute ou saxophone baryton...  Enregistré au Bunker Studio de Brooklyn à New York en Octobre dernier, cet album réunit Fabien Mary (trompette), Steve Davis (trombone), Chris Byars (saxophone ténor et flute), Frank Basile (saxophone baryton), David Wong (contrebasse) et Pete Van Nostrand (batterie).

2018 marque la sortie de "Left Arm Blues (and other New York stories)" sur le label Jazz&People. 

Fabien Mary réactualise une certaine conception de l'orchestration jazz, celles dans laquelle excellèrent des arrangeurs comme Benny Golson, Jimmy Heath, Thad Jones, Gigi Gryce, Bill Holman ou Teddy Charles au cœur des années 1950, associant fluidité des lignes mélodiques, élégance du contrepoint et sophistication harmonique, mais jamais au détriment du swing.

 

Les huit musiciens qui servent ces partitions ciselées parlent le bop avec fougue, et viennent habiter la musique de leur inspiration féconde. Cet octet avec lequel Fabien Mary avait déjà enregistré un disque voici dix ans ("Four and Four") renaît à l'occasion de ce nouveau répertoire. On y retrouve la fine fleur du bop français, avec, réunie autour de sa trompette, une phalange de quatre soufflants superlative : Pierrick Pedron au saxophone alto, David Sauzay au ténor, Thomas Savy au baryton et Jerry Edwards au trombone. A leurs côtés, la rythmique rassemble le guitariste Hugo Lippi, le contrebassiste Fabien Marcoz et le batteur Mourad Benhammou, qui sont les musiciens qui constituent habituellement le quartet de Fabien Mary.

Il y a quelques années, alors qu'il venait d'y passer à nouveau trois mois et s'apprêtait à rentrer en France, notre trompettiste fait une mauvaise chute et se casse la clavicule droite. La guigne pour un trompettiste ? L'immobilisation qui en découle, et l'impossibilité de pouvoir jouer de son instrument poussent le musicien à mettre toute l'énergie accumulée pendant son séjour dans une direction créative différente, celle de la composition. De mauvaise fortune bon cœur, Fabien Mary transmue alors la frustration de ne pouvoir jouer en frénésie d'écriture, couchant sur le papier à musique de nouvelles lignes, arrangeant pour une formation de huit musiciens tout un répertoire directement inspiré de son expérience new-yorkaise qui a donné la matière d'un disque entièrement écrit de la main gauche : Left Arm Blues (and Other NYC Stories).

" Le talent de Fabien Mary n’est plus un secret pour personne. Ce premier titre, « Trips and Quads », expose toutes les armes de Fabien Mary, notamment le blues, son langage de prédilection, mais aussi et surtout sa plume. Thèmes, interludes, backs, tutti, tout est très écrit et magistralement agencé (...). Les titres s’enchaînent avec jubilation ; on passe d’une atmosphère à une autre en gardant l’éclat des cuivres comme fil rouge. Les voix s’enchevêtrent et se répondent, et on a parfois l’impression que les Three Horns sont en fait un big band." — CITIZEN JAZZ

TELEPHONE

Tel: +33 (0)6 81 98 90 95

 

© 2013 - Designed by Marina Chassé for aadps.

Created with Wix.com